Le président du parti rewmi va lancer les prémices d’une campagne retentissante au coeur de son bation politique cet aprés-midi au promenade des thièssois. Lui qui s’est considéré comme l’adversdaire naturel du président sortant Macky Sall.

 Première étape du marathon présidentiel jusqu’au 24 février: Les meetings d’ouverture. Le leaders du parti Rewmi est attendu dans la capitale du Rail, son fief naturel. Lieu stratégique pour lui. Idy va lancer ainsi sa campagne pour les joutes électorales devant lui permettre de briguer les suffrages des sénégalais.

Il devra tenir le discours de la réconciliation et restaurer la confiance entre lui et le peuple pour prétendre diriger les destinés du Sénégal. L’expérience, le savoir dérouler un programme Idrissa Seck connait. Mais cela ne ne suffira pas.

Certes on a toujours connu de Idrissa Seck, un verbe facile qui donne et capte l’attention. Mais ce qui a affaibli son poids électoral ses dernières années reste dans la psychologie des votants. Alors la bataille est dans la restauration de la confiance. Les premiers discours sont importants. face à un adversaire qui a un bilan à faire valoir.

Idrissa Seck a le soutien de Malick Gackou qui a vu sa candidature rejetée par le conseil constitutionnel et celui du patron de Bokk Guis Guis, Pape Diop,par ailleurs ancien maire de Dakar. L’ancien porte parole de son parti, Thierno Bocoum qui préside le mouvement « Agir » va aussi battre campagne à ses côtés. ça promet alors.

Ainsi les dés sont jetés et rendez-vous est pris pour le 24 février pour savoir si l’objectif de battre Macky Sall dés le premier tour sera atteint.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *