Au paroxysme d’une ambiance électorale, le président sortant s’épanouit. Et pour rendre la monnaie de cette forte mobilisation thièsoise, Macky Sall prend un certain nombre d’engagements élogieux pour refaire de Thiès « un carrefour ferroviaire, universitaire et redonner à cette région sa vocation minière ». 

La Promenade des Thièssois, traditionnelle place des grandes mobilisations, a vibré au rythme de Benno Bokk Yakaar. La Capitale du Rail a accueilli chaleureusement le président sortant, en ce 14eme jour de campagne électorale. Macky Sall candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar, au cœur du bation politique de son « rival naturel » Idrissa Seck de s’en réjouir d’abord: «Chère population de Thiès, vous avez gagné toutes les mobilisations. A la lumière de ce que j’ai vu ici de mémoire d’homme politique, au moins depuis 1980, jamais mobilisation n’a été aussi grande que celle-ci. Donc, s’il s’agissait juste de battre campagne je pouvais m’en arrêter là.»

Dans la suite de son discours, le président Sall s’est montré très préoccupé par les conditions de vie sociale des populations. Et une réhabilitation du chemin de fer abrégerait la souffrance des habitants de cette ville et environs. Il déclare: « Je voudrais vous dire que j’accorderai encore beaucoup d’attention aux populations de Thiès. Je sais que le train est une préoccupation majeure pour vous. Je dis que ce chemin de fer sera réhabilité. Parce que l’avenir de cette jeunesse c’est ici. » Voilà tout le sens de son engagement. Puis que « cela reste sa priorité » et qu’il va s’y atteler  « dés le moi d’Avril prochain ».

Ainsi, Macky Sall, presque sûr de sa réélection, a exhibé toute son ambition à redorer le blason  de cette capitale régionale du Cayor quand il enchaîne sous la clameur d’une ambiance électrique: « que je vais en sorte que Thiès rejoue son rôle de carrefour ferroviaire  mais aussi et surtout un carrefour universitaire et autoroutier. Je vais aussi renouveler la vocation minière de cette région ».

Là est le sommet d’un discours engagé. L’hôte du jour peut maintenant céder le présidium à ces lieutenants. Augustin Tine, Siré Dia, Abdou Mbow, dans un autre registre, se sont relayé au micro pour dresser le bilan du septennat du président de la République, Macky Sall. Dans le même sillage, le lead vocal de Super étoile, par ailleurs leader du mouvement « Feeke maci Boolé », a joué sa partition par une belle prestation. Youssou Ndour en a profité aussi pour sensibiliser les jeunes qui rêvent l’eldorado, de « ne pas aller à l’aventure au risque de leur vie ».

Ambiance, discours, chacun y va sans demi-mesure. Non, sans oublier de rappeler, à l’unanimité, le plus important Aujourd’hui: « Réélire le candidat Sall au soir du 24 février ».

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *